FR

Traduire :


Un chien "pure race" ça veut dire quoi?

Pour bien comprendre

Au Canada, la définition d’un animal de race pure se retrouve à  l’intérieur de la Loi sur la généalogie. Cette loi le définit comme  suit :Animal de race pure : L’animal d’une race  particulière qui est reconnu comme étant de race pure aux termes des  règlements administratifs de l’association autorisée à enregistrer les  animaux de cette race.L’association la plus importante au Canada, autorisée à enregistrer  certaines races distinctes de chiens de race pure, est le Club Canin  Canadien (CCC). Cette association définit chien « de race pure » de la  façon suivante dans ses Règlements Administratifs :Chien de race pure : Chien enregistré ou admissible à l’enregistrement auprès du Club Canin Canadien.Voici quelques règles que doivent considérer les acheteurs et les vendeurs :


  • Un chien dit de race pure sans papier d’enregistrement ou non  éligible à l’enregistrement dans les six mois suivant la vente n’est pas  et ne pourra jamais être un chien de race pure;
  • Utiliser le qualificatif de « race pure » pour un chien sans papier d’enregistrement est illégal et passible de poursuite par la Gendarmerie Royale du Canada;
  • Un chien de race pure né au Canada doit, pour être enregistré ou  enregistrable au Club Canin Canadien, être muni d’une forme  d’identification permanente avant que le chien ne quitte les locaux de  l’éleveur. Si une personne veut vous vendre un chien de race pure et que  l’animal en question ne possède pas un tatouage ou une micropuce, ce  chien n’est pas et ne sera jamais un chien de race pure.

Si vous êtes un éleveur intéressé à offrir des chiens de race pure  à votre clientèle, PIJAC Canada vous recommande de prendre les  précautions suivantes :

  • Assurez-vous de bien identifier le chien de race pure qui vous  intéresse afin de confirmer son identification permanente. Une  identification permanente peut être sous forme d’un tatouage enregistré  au CCC ou d’un transpondeur (micropuce électronique);
  • Assurez-vous que les numéros apparaissant sur le tatouage ou la  micropuce soient identiques aux numéros apparaissant sur le papier  d’enregistrement ou la documentation écrite qui doit accompagner le  chien qui vous intéresse.

Si le chien qui vous intéresse n’est pas muni d’une de ces deux  formes d’identification permanente, il n’est pas et ne pourra jamais  être un chien de race pure. On nous rapporte souvent la phrase  suivante : « C’est un chien de race mais sans papier ». Cette  affirmation est fausse et la personne qui en fait mention pose un geste  illégal.Assurez-vous que vos documents reflètent le statut légal de l’animal  que vous vendez. Indiquez clairement sur votre contrat de vente si le  chien en question est de race pure ou s’il n’est pas de race pure et  conséquemment si le chien en question est enregistré (enregistrable) ou  s’il ne l’est pas. Prenez le temps de lire le contrat avec votre client.Peu importe si à votre avis le chien ressemble à un chien de race  pure, il n’est pas et ne sera jamais un chien de race à moins qu’il ne  soit enregistré et que les papiers adéquats l’accompagnent. PIJAC Canada  vous conseille d’expliquer clairement cette situation à votre clientèle  et de faire en sorte que toute cette information soit incluse dans la  documentation écrite remise à vos clients. Voilà qui, espérons-le,  viendra clarifier la situation et vous permettra de maintenir une bonne  relation entre vous et vos clients.N.B. Les informations qui apparaissent dans cet article sont tirées  du document publié par le Club Canin Canadien intitulé : « Directives  destinées aux animaleries Canadiennes. L’achat, la vente et  l’enregistrement des chiens de race pure ». Ce document est disponible  en français et en anglais par l’entremise du bureau de PIJAC. 

image34

Pourquoi acheter d'un éleveur ?

Les réponses à vos questions

  

Si un chien provient d’un élevage, on peut s’attendre à ce que l’éleveur procède à la sélection de ses chiens, qu’il évite la consanguinité, qu’il fasse les tests sur ses reproducteurs (tests dépendants de la race le plus souvent comme les problèmes de dysplasie, de peau, des yeux, des coudes, etc.) Il y a donc plus de chances de tomber sur un animal en bonne santé dès le départ, et qui le restera possiblement plus longtemps, qu’un chien d’un particulier, reproduit sans toutes ces dispositions. 


Le chien n’aura pas des années, voir des décennies de consanguinité porteuse de gènes défectueux, qui peuvent donner un nombre inestimable de dommages chez le chiot, que ce soit au niveau de sa santé, son aspect morphologique ou de son comportement.  Vous posséderez donc un chien de qualité, sain de corps et d’esprit.


L’éleveur passionné, ne compte pas les heures investies, soucieux du bien-être des chiens, patient. qui montre de la curiosité ou le désir de se perfectionner, d’en apprendre plus, à l’écoute de ses clients avant et après l’achat.


Un chien venant d’un élevage passionné et honnête aura plus de chances d’être en santé et d’avoir des comportements sains en grandissant. De plus, vous bénéficierez de conseils judicieux concernant la race de chien que vous aurez choisie et d’un suivi tout au long de la vie de votre chien.


Un éleveur qui s’en donne la peine, devrait avoir son propre site Web. C’est l’investissement de quelques heures de travail, mais cela renseigne rapidement les clients potentiels sur divers sujets : informations sur la race, photos des reproducteurs et anciennes portées, les installations, portées futures, garanties, etc.  Ce site devrait constituer une première source d’informations.


Les différentes sortes d'élevage canin


Il faut d’abord que vous sachiez faire la différence entre les différents types d’élevage. Il y a deux sortes d’élevage : l’élevage familial et l’élevage professionnel.


Dans l’élevage familial, les chiens vivent dans la maison comme des chiens de compagnie. 


Dans l’élevage professionnel, ils vivent dans un chenil à l’extérieur.


Dans les deux cas, l’endroit doit être propre et suffisamment grand pour pouvoir accueillir tous les chiots.


Lors de votre visite, regardez si les chiots ont des jouets. C’est important pour leur éveil. Cette visite peut aussi vous donner des informations sur la santé des parents, leur comportement.

Les comportements canins ne sont pas héréditaires. Mais les chiots apprennent par mimétisme en observant leurs parents. Certains mauvais comportements peuvent être difficiles à faire changer par la suite. Ont-ils peur ? Sont-ils agressifs ?


Échangez avec l'éleveur


Les personnes qui choisissent ce métier sont souvent des passionnés. Un bon éleveur aura plaisir à parler de son élevage. Il répondra volontiers à toutes vos questions et vous donnera tous les conseils pour élever votre chien.


Un bon éleveur est aussi à l’écoute : n’hésitez pas à lui parler de votre famille, de votre lieu de résidence. En fonction de ce que vous lui direz, il pourra peut être vous orienter vers un chiot plus qu’un autre.


Sachez enfin qu’un bon éleveur sera toujours intéressé par la vie que mènera son chiot et qu’il n’hésitera pas à vous poser des questions. Certains éleveurs peuvent même demander à venir voir le chien dans son nouveau foyer quelques temps après son adoption.

Lors de vos échanges, informez-vous sur les soins quotidiens apportés aux chiots. Est ce qu’on les a fait sortir ? A-t- on joué avec eux ? Quelles personnes s’occupent d’eux ? Est ce qu’ils sont habitués à côtoyer aussi bien des hommes que des femmes ? Des enfants ? Plus les chiots ont été en contact avec un nombre important de personnes et plus ils ont été stimulés par le jeu, plus ils seront sociables et faciles à vivre au quotidien.


En résumé


Premièrement, choisir un chien de race, c’est obtenir lors de l’adoption son certificat de naissance, avec sa généalogie et une garantie de bonne santé. Cette traçabilité est essentielle pour adopter un animal qui se sentira bien dans ses pattes et dans sa tête. Bref, le bon éleveur fait un vrai travail pour mettre au monde des chiens en bonne santé. 

  • Vous avez accès aux tests génétiques des parents du chiot, 
  • Les parents et les chiots sont dépistés pour les maladies héréditaires
  • En observant les parents et la lignée vous pouvez vous faire une idée d’avance du caractère et du physique du chiot (si vous savez exactement ce que vous voulez c’est l’idéal)

Deuxièmement, le chiot naît dans les meilleurs conditions, entouré d’amour; Il a sa maman avec lui et ses frères et sœurs. Il apprend à leur contact les codes de la communication canine, ce qui est indispensable pour son futur.

  • Vous rencontrez les parents du chiot sur place et pouvez voir s’ils sont gentils et affectueux
  • Les chiots sont socialisés et éveillés (certains éleveurs leur donnent même des bases d’éducation)
  • les chiots sont bien traités et bien nourris avec des aliments adaptés 

  

Troisièmement, l’achat du chiot se fait dans la transparence et la légalité. 

  • Vous êtes protégé par un contrat de vente
  • Si le chiot déclare une maladie qui provient d’une erreur de l’élevage dans les mois qui suivent l’adoption, l’éleveur vous dédommage ou vous rembourse (posez la question avant d’adopter)
  • Le chiot est adopté avec un certificat de bonne santé, ses papiers d’identité, ses papiers AKC ou CKC





image35